hô fê workingLe mois dernier, j’ai assisté à un atelier sur le leadership. Mon employeur n’y est pour rien, je suis la seule fautive. Après des années passées à patauger dans un environnement professionnel sexiste (pléonasme ? oui, vous avez raison), m’affirmer dans l’entreprise reste encore difficile malgré l’assimilation de la meilleure formation qui soit : le féminisme.

Alors, quand une de mes amies m’a parlé de l’association Social Builder et de son séminaire sur le leadership au féminin, j’ai sauté sur mon ordinateur pour m’inscrire au premier atelier venu. Bon, l’atelier en question n’était pas consacré aux problématiques femmes/travail mais traitait du leadership situationnel. Il n’était pas non plus réservé qu'aux femmes mais était mixte. Pourtant, l’expérience s’est révélée très positive : Je n’ai absolument rien appris sur le management mais je suis ressortie de cet atelier riche d’un nouveau savoir :

Je suis une vraie pro !

C’est triste à dire mais il aura fallu un atelier de 2h sur le leadership pour me rassurer sur ma façon de travailler.

Mon anecdote pourrait se lire comme étant une situation très personnelle,  un parcours individuel, un simple manque de confiance en soi. Oui, seulement voilà, je ne suis pas la seule dans ce cas. Beaucoup de femmes rencontrent des difficultés en entreprise et ces problèmes ne sont pas inhérents à une présumée "nature féminine". Des obstacles sont bien là pour empêcher les femmes de travailler sereinement, de gagner autant que leurs homologues masculins, d’atteindre les postes de direction, etc. Ces résistances sont de deux ordres : l’un externe, quand les femmes sont victimes de discriminations sexistes sur leur lieu de travail, et l’autre interne, quand elles ne se positionnent pas correctement dans la sphère professionnelle du fait de l’éducation stéréotypée qu’elles ont reçue.

Ces mécanismes sexistes qui influencent les parcours professionnels des femmes ont été très bien décrits par Brigitte Laloupe (Olympe et le Plafond de verre) dans son livre "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?" que je vous recommande.

S’il est quasiment impossible d’influer sur les résistances externes à l’échelle individuelle, en revanche il est toujours possible de travailler sur nos blocages pour déployer nos ailes et nous imposer dans le monde du travail.


 

Quelques liens sur le sujet :

Le prochain séminaire organisé par Social Builder sur le leadership au féminin aura lieu les 16 et 17 décembre à Vincennes.

« Leadership au féminin » d’Eléna Fourès

Site de coaching pour les femmes - bibliographie

Interview de Valérie Rocoplan, auteure de «Oser devenir la chef»

Site MaViePro